version française Fédération Française de Skat deutsche Version

Quiz sur le règlement

Question 9, datant du 14/01/2017 :

Le joueur à l'arrière enchérit contre le joueur au milieu et remporte les enchères en disant 46. Au moment où le preneur veut ramasser le skat, le joueur au milieu signale que s'il avait eu l'entame, il n'aurait pas lâché les enchères aussi vite. Le preneur jette alors ses cartes en réclamant le gain de son jeu. Une fois les cartes mélangées, le joueur en position 1 demande ce qu'il doit noter.
A. C'est trop tard pour reconstituer le jeu : ce sera un Null Ouvert pour correspondre à la dernière enchère.
B. Le preneur avait un Grand, certes douteux, avec les trois (ce que les autres joueurs attestent). Il reçoit donc 96 points.
C. L'un des joueurs considère qu'on ne peut pas accorder de contrat à trèfle, car il en avait 6. Par suite, indépendamment du nombre de valets du preneur, on lui accorde un simple Grand.

A / B / C


Question numéro 8 (04/10/2016) : Le joueur en première position a passé à 23 (proposés par le joueur en deuxième position). Au moment de reprendre ses cartes, il ramasse involontairement le skat avec, ce que le joueur en troisième position remarque alors qu'il veut le prendre, ayant remporté les enchères. Une fois l'erreur rectifiée, que se passe-t-il ?
A. Le joueur en troisième position peut renoncer à jouer, auquel cas le jeu est passé.
B. Les enchères recommencent à 18, naturellement sans le joueur fautif.
C. Le joueur en troisième position joue avec le nouveau skat.

Cliquer pour montrer la réponse.


Question numéro 7 (17/08/2016) : Lors d'un tournoi, pour aller plus vite, le donneur propose de distribuer les cartes 5 par 5. Tout le monde accepte à la table, mais un joueur voisin appelle l'arbitre, craignant que des distributions exotiques avantagent les joueurs.
A. L'ordre de donne classique est obligatoire en tournoi.
B. Comme tous les joueurs ont accepté l'ordre alternatif, il est autorisé.
C. Le donneur fait comme il le souhaite, ce n'est qu'une histoire de tradition.

Cliquer pour montrer la réponse.


Question numéro 6 (02/03/2016) : Après avoir ramassé un pli, un joueur en défense le retourne et le regarde à nouveau. Aussitôt, le preneur abat ses cartes et réclame le gain de son jeu.
A. Ce gain lui est accordé : un joueur qui fait un pli ne peut plus le regarder après.
B. N'importe qui peut revoir un pli s'il n'a pas encore joué pour le suivant. Le preneur reprend ses cartes et la donne continue.
C. N'importe qui peut revoir un pli s'il n'a pas encore joué pour le suivant. Puisque le preneur a abattu ses cartes, s'il ne fait pas le reste des plis, il perd la partie (si tant est qu'il n'ait pas encore 61 points).

Cliquer pour montrer la réponse.


Question numéro 5 (27/10/2015) : Après avoir trouvé un valet noir dans le skat, le preneur se résigne à tenter un grand. Au deuxième pli, il se fait couper un as et souhaite abandonner. Le donneur donne son accord et veut écrire le grand comme perdu, mais les deux adversaires veulent continuer pour que le preneur soit Schneider. Le preneur signale qu'il a le droit d'abandonner sans qu'ils ne réclament de continuer. Comment le jeu continuera-t-il ?
A. Le preneur a effectivement toujours le droit d'abandonner, il perd son grand simplement.
B. Le preneur doit continuer de jouer, comme en cas de faute de jeu, et perdra éventuellement avec Schneider ou Schwarz.
C. Le donneur a engagé la défense à accepter l'abandon, le preneur perd son grand simplement.

Cliquer pour montrer la réponse.


Question numéro 4 (08/03/2015) : Après avoir ramassé le skat et écarté deux cartes, un joueur étale une main avec les quatre valets, quatre as et deux dix en annonçant grand ouvert.
A. Il marque 168 points (grand avec 4 schneider schwarz).
B. Il perd 528 points (grand ouvert avec 4).
C. Il perd 240 points (grand avec les 4).

Cliquer pour montrer la réponse.


Question numéro 3 (28/09/2014) : Aussitôt la distribution finie, le joueur à l'arrière demande à la table si quelqu'un a mieux que grand de la main.
A. Il est exclu des enchères car ce n'était pas son tour.
B. Il peut jouer son grand de la main (sous réserve que les deux autres n'aient effectivement pas mieux).
C. Les deux autres joueurs peuvent enchérir normalement, puis celui qui gagne les enchères doit tenir 72 ou passer immédiatement.

Cliquer pour montrer la réponse.


Question numéro 2 (06/05/2014) : Au cours d'une partie, le joueur 1, seul, entame un pli par le 9 d'atout. Le joueur 2 se défausse par erreur et immédiatement le joueur 3 jette ses cartes face visible, en disant qu'il est impossible de gagner. Le joueur 1 avait encore le valet de trèfle, le joueur 2 avait encore les valets de pique et de cœur et le camp en défense avait alors 28 points.
A. Le joueur 1 gagne avec Schneider.
B. Le joueur 1 gagne simplement.
C. La défense ne serait pas sortie avec ce pli, et le joueur 1 peut gagner simplement ou demander à jouer la partie jusqu'au bout s'il veut gagner avec Schneider.

Cliquer pour montrer la réponse.


Question numéro 1 (29/04/2014) : Au cours d'une partie, le joueur seul remarque qu'il a encore quatre cartes en main et ses adversaires respectivement trois et deux.
A. Le joueur seul perd.
B. Le joueur seul gagne.
C. Il faut redonner.

Cliquer pour montrer la réponse.